Quentin Duigou, composition pour quatuor à cordes, harpe et cor

Concours de composition au Musée des Beaux-Arts

CAZIN Jean-Charles, Agar et Ismaël, 1880

 

« Je suis Quentin Duigou, né à Versailles en 1999. J’ai réalisé mes études musicales à La Roche sur Yon jusqu’en 2017, où je suis venu à Tours les poursuivre. Composer a toujours été la discipline dans laquelle je voulais me lancer, et les opportunités qui m’ont été données depuis que je suis ici me permettent de grandement avancer dans ce domaine. Aujourd’hui en est une nouvelle, et écrire cette pièce a été tout à fait passionnant.
Aussi je tenais à remercier Coline Moreau, Léo Laloge, Séphora Foucher-de la Fuente, Paul Crozet, Adrien Fonteneau et Claire Myers, ayant tous accepté de me suivre dans ce projet.
Au regard de ce tableau et de l’histoire sur laquelle il est basé, ce qui m’a semblé le plus marquant est l’arc narratif qu’il dégage. C’est pourquoi, construire la musique d’Agar et Ismaël sur une forme narrative fut mon choix. Chaque partie correspond donc à un événement de l’histoire des deux protagonistes, de leur fuite à leur refuge. Pourtant le tableau décrit une unique scène de cette histoire ; celle où Agar, en sanglot, décide d’abandonner son fils par refus de le voir mourir. J’ai donc également porté l’appui sur cet événement qui ici, est annoncé par une lente cadence à la harpe. Mais entendez d’abord les premières notes, signe d’un environnement morne où commence leur histoire… »

Publié le : 27/07/2019 à 16:37
Mise à jour : 28/07/2019 à 18:00
Auteur : L'équipe Gounod Blaster
Catégorie : Découverte

Nos suggestions
Après cet article
Voir tous les articles